DIY & Upcycling

DIY Fabriquer une table basse avec des hairpin legs

Je n’en finis pas d’aimer le bois, c’est une matière si douce et chaleureuse que je ne m’en lasse pas ! C’est avec un immense plaisir que je vous partage ce DIY pour réaliser une table basse avec hairpin legs en bois massif.

L’idée est venue d’une commande familiale pour un cadeau de Noël (si vous me suivez sur Instagram, vous savez déjà que j’ai dû garder le secret pendant un moment pour ne rien révéler 😉 ). La demande était très simple : réaliser une table basse avec des hairpin legs. Un plateau et des pieds. C’est tout. Pour un petit appartement. Je répète : un PETIT appartement.

Et vous savez ce qui est indispensable dans un petit appart ? Des rangements !

Mon cerveau a littéralement bannit l’idée de rester sur un plateau simple, c’est pour cela que je suis partie sur une table fonctionnelle. Celle-ci intègre des rangements pour les télécommandes, magazines et même un ordinateur portable ! Avec une petite touche green : un emplacement dédié à l’installation d’une petite plante verte

Aller j’arrête ce monologue et vous livre toutes les informations pour la réaliser !

 

Matériel pour votre table basse avec hairpin legs

 

Coût : environ 100€

Temps : beaucoup de temps… Je ne vais pas vous mentir : la réalisation ne se fera pas en 3h. Tout simplement parce que les finitions prennent énormément de temps à cause du séchage ! Mis bout à bout je pense que cela représente 2 jours de travail (je suis minutieuse… cette estimation est personnelle^^). Le plus rapide étant l’assemblage de la table (environ 2h). Le reste est dédié à la prise de la colle, le ponçage, la teinte et le vernis. Mais bon, ça vaut le coup non ? 🙂 et quand on aime on ne compte pas

Télécharger le tutoriel PDF

 

Étapes de fabrication table basse avec hairpin legs

 

Gain de temps : faites découper en magasin vos planches de bois ! Pour ma part, j’ai acheté une planche de 200 x 60 x 1,8 cm chez Leroy Merlin. Pour 1€, les découpes seront précises et bien droites.

 

ÉTAPE 1 : Réaliser le trou pour la plante verte


Nous allons percer le trou pour le pot sur le coin supérieur gauche d’une des planches à 5 cm du bord. Pour cela, tracez au crayon une ligne à 5 cm de la bordure gauche et supérieure. Fixez votre planche à un support (ici une vieille table basse) avec les serre-joints de façon à pouvoir percer sans traverser le support. Utilisez la scie cloche de 9,5 cm de diamètre avec la perceuse à percussion. Enfin, poncez légèrement la découpe avec du papier de verre.

 

ÉTAPE 2 : Assembler par tourillons


Dans cette étape, l’essentiel est de bien identifier quelle planche s’assemble avec quel tasseau et dans quel sens. Pour vous aider, téléchargez le gabarit PDF dans les ressources gratuites. Vous y trouverez toutes les marques à faire sur le bois pour assembler dans le bon sens (j’y ai mis des indications avec des lettres et des symboles). Utilisez le kit à tourillons pour percer en premier les tasseaux (la vidéo qui m’a sauvé le cul la vie : Assemblage par tourillons et guide de perçage).


Poursuivez sur chaque planche en fonction des tasseaux.


Une fois que tout est prêt, commencez par coller les parties C, D et E sur la planche du dessous (CD) en mettant de la colle dans les trous + sur les tasseaux entre les trous (notice détaillée à télécharger dans les ressources du blog 🙂 ).

Terminez l’assemblage en mettant de la colle pour les tourillons qui serviront à assembler la planche du dessus (AB) avec les parties A, B et F. Le plus difficile est de faire coïncider tous les tourillons avec leurs emplacements. S’il y a des décalages, vous pouvez enlever le(s) tourillon(s) gênant(s) (pas tous hein !!! 1 ou 2 pas plus).


Placez les serre-joints au 4 coins de la table et ensevelissez-la recouvrez-la de livres pour bien coller tous les éléments entre eux. Laissez sécher au moins 24h avant de manipuler à nouveau la table.

 

ÉTAPE 3 : Raboter et poncer


Dans le cas où il y a des décalages d’alignement entre les tasseaux et les planches, utilisez la râpe à bois plate pour enlever les millimètres superflus.


Une fois terminé, poncez toute la table avec du papier de verre pour adoucir les angles.

 

ÉTAPE 4 : Teindre le bois


Versez de la teinture dans un petit pot. À l’aide d’un pinceau à manche long, teintez d’abord l’intérieur, les côtés et le plateau du dessous. Après séchage, retournez la table pour teindre le plateau du dessus. Personnellement je n’ai passé qu’une seule couche car la couleur me plaisait. Appliquez une 2e couche si vous voulez un rendu plus foncé.

Étapes 4 & 5 : vous pouvez aller plus vite en fixant d’abord les pieds de la table pour commencer par teindre et venir le plateau du dessous et ensuite faire le dessus en laissant reposer la table sur ses pieds. Je n’ai pas choisi cette option car je voulais que la teinte et le vernis soient aussi présents sous les socles de fixation des pieds.

 

ÉTAPE 5 : Vernir la table


À l’aide d’un pinceau à manche long, vernissez d’abord l’intérieur, les côtés et le plateau du dessous. Après séchage, retournez la table pour vernir le plateau du dessus. Dès que la première couche est bien sèche, répétez 2 fois cette étape (sauf pour l’intérieur de la table : le plus important est de bien protéger le plateau du dessus et les extérieurs).

 

ÉTAPE 6 : Fixer les pieds


Placez les hairpin legs à 3 cm des bords de chaque coin de la table. À l’aide d’un tournevis, fixez les pieds avec une rondelle et une vis. Dès que tout est bien vissé, retournez la table.

Il ne vous reste plus qu’à mettre votre petit pot et sa plante à l’emplacement prévu 🙂

J'oscille entre une grande flemmitude et des frénésies de bricolage ! Les pots de peinture, tournevis et planches en bois ne sont jamais bien loin :) Je suis fan de mon chat, des beaux objets et peux sauter de joie dès que je vois une plante qui pousse... • Welcome ! •

Laissez un commentaire

Commentaires (4)